poèsie en liberté

poèsie en liberté

 

 

 

 fleurs de cerisier.png

 

Ode nouvelle
déploie tes ailes
sois doux présage
défie l'orage
au soleil levant
fais plier le vent
de ton nuage
au blanc feuillage
d'un rayon choisi
fais taire la pluie

 

que tes mots se posent
telles fleurs écloses

 

 

pirntemps.jpg

le bourgeon nouveau me ravit

le vert des feuilles me nourrit

et soudain je resplendis

 

le renouveau se fait sentir

une nouvelle chance à ceuillir

d'autres joies à venir

un hiver à finir

 

goinfrons nous de ces plaisirs

chérissons ce que l'on voit grandir

ce que l'on sent vieillir

tant qu'il nous est donné de receuillir

possible d'offrir, offert d'en jouir

 

 

 

Atlantique.jpg

 

J’suis pas cette Méditerranée qu’on m’avait enseignée

Celle qui reste bien rangée, qui évite le fracas, ne hausse pas la voix

J’suis pas du genre à éviter les vagues non désirées

Je suis de l’Atlantique. Je suis une romantique

Des temps pas si lointains mais encore incertains

J’ai le cœur qui flanche, le corps qui se casse

Si je tombe à genoux c’est que mon âme se noue

Chez moi y a des tempêtes qui brisent les fenêtres
Et dans mes marées basses y a le vide qui menace

J’ai pas cette sagesse là de ces mers réputées
Pour leur tranquillité ou leur fiabilité

Je ne sais pas caresser sans cesse le même rocher

Quand le temps change de couleur j’ai des envies d’ailleurs

J’suis pas cette méditerranée, de cette immensité de paisibilité

De celles au goût d’éternité que tant souhaitent admirer

Je ne suis qu’un tas de remous qui tient à peine debout

Pour calmer mes débords, parfois, pourtant je cherche aussi un port

 

 

    

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser