poèsie en liberté

poèsie en liberté

Retenue

 

Si elle n'est pas tendre avec ceux qui l'attendent
C'est qu'elle a trop appris à taire ses envies
Refusant les griefs de ceux qui prétendent
Guider sa vie la protégeant de tout ennui

 

Il n'est plus à prendre ce corps qu'ils pensent encore
Rendre plus joli par futiles flatteries
Car trop de désaccords l'empêchent d'éclore
Même si sa survie dépend d'autres que lui

 

Son air favori demeure son propre esprit
Fâcheux compromis que seule elle a choisi
Qui fait que par dépit plus guère elle ne s'oublie

 

 



07/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres