poèsie en liberté

poèsie en liberté

Rémission

 

Bruno est un ami qui un jour m’a souri
Quand plus rien dans ma vie ne me faisait envie

Lui qui avait survécu à ce coin perdu

D’où on ne voit plus paraître aucune issue

 

De là où nos jours sont par trop dénués d’amour

Et d’où nous restons sourds à tous les beaux discours

De médecins démunis face au manque d’envie
Qui taisent nos cris pour éviter le délit

 

Qui nous ferait choisir une nuit pour l’infini

Mais dépourvue de peurs et de toutes douleurs

Quand toutes les heures se heurtent à nos erreurs

 

Car un simple regard ne se veut pas bavard

Et sans prescription, nous redonne une vision

Qui sans prétention, nous offre une rémission

 

 



14/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres